Les archives départementales du Morbihan

Temps de lecture : 4 minutes

Prenons quelques instants dans le tour de France des Archives, pour nous arrêter aux Archives Départementales du Morbihan.

Pour vous y rendre, programmez votre GPS sur cette adresse :

80, rue des Vénètes
56010 Vannes Cedex

Si vous êtes trop loin ou que vous ne pouvez pas vous y rendre tout de suite, leur site internet propose une collection très complète d’archives numérisées.

https://archives.morbihan.fr/accueil

Vous voulez en savoir plus sur les fonds disponibles ? En voici une petite présentation :

L’incontournable Etat-civil : https://recherche.archives.morbihan.fr/archive/recherche/etatcivil/n:6

Il s’étale du XVIe siècle au début du XXe en fonction des communes. A l’heure où cet article est écrit, les naissances sont disponibles jusqu’en 1920, les mariages et décès jusqu’en 1936, les tables décennales, quant à elles, sont disponibles jusqu’en 1932.

Les registres matricules : https://recherche.archives.morbihan.fr/archive/recherche/recrutement/n:11

Ces archives contiennent les informations militaires des hommes pour les classes de 1867 à 1921. Les registres de 1887 à 1921 ont été indexés, il vous est donc possible de passer par la recherche nominative pour retrouver le parcours militaire de vos ancêtres.

Le cadastre napoléonien : https://recherche.archives.morbihan.fr/archive/recherche/cadastre/n:7

Très utile pour pouvoir mieux visualiser l’agencement de la commune de vos ancêtres et pouvoir repérer leurs lieux de vie.

La presse ancienne : https://recherche.archives.morbihan.fr/archive/recherche/presse/n:21

Vous cherchez des informations sur la vie de vos ancêtres et les faits divers ayant marqués leur existence ? 181 titres de presse sont disponibles entre le XIXe et la première moitié du XXe siècle.

Un fonds iconographique : https://recherche.archives.morbihan.fr/archive/recherche/iconographie/n:12

Ce fonds se compose d’un ensemble de cartes du département et de photos ayant, pour beaucoup, servies à éditer les cartes postales des villes et villages.

Les recensements : https://recherche.archives.morbihan.fr/archive/recherche/recensement/

Ils sont disponibles de 1836 à 1906. Seules 157 communes sont pour le moment en ligne, mais un ajout est prévu pour le 2e semestre 2022 pour les 65 communes restantes !

Pour chacun de ces fonds, un formulaire de recherche est disponible à gauche de votre écran. Il vous permettra d’affiner les réponses proposées par le site. De plus, les Archives ont mis en ligne des vidéos d’aide à la recherche : https://archives.morbihan.fr/rechercher/conseils-et-outils-de-recherche/fiches-pratiques-et-tutoriels-video

Vous pourrez approfondir l’histoire des communes du Morbihan grâce à la carte interactive mise à votre disposition. Pour chaque ville, vous trouverez la liste des fonds numérisés la concernant ainsi qu’une présentation de son histoire et des liens utiles pour en apprendre plus : https://recherche.archives.morbihan.fr/archive/catalogue/communes

Si vous souhaitez vous rendre sur place pour consulter les TRES nombreux fonds non numérisés, vous pouvez consulter l’état général des fonds ou cadre de classement

 afin de préparer votre visite : https://recherche.archives.morbihan.fr/archive/egf/n:16

L’espace personnel disponible sur le site est extrêmement utile pour accéder rapidement aux documents ou inventaires que vous consultez souvent. Afin de créer votre compte, cliquez sur « Espace personnel » lorsque vous êtes sur l’une des rubriques numérisées, puis suivez la procédure pour vous inscrire. Une fois cette étape franchie vous aurez accès à votre espace personnel qui se compose de trois parties :

L’onglet « Mon identité » regroupe vos informations personnelles : nom, prénom, adresse mail, modification de mot de passe.

« Mon classeur » permet de retrouver facilement des documents que vous avez sélectionnés. Prenons un exemple. Vos ancêtres sont originaires de Kergrist et vous passez beaucoup de temps dans les registres de cette commune. Il est possible, via la liste des registres d’ajouter un document à votre classeur.

Il vous suffit de cliquer sur l’icône de droite, vous pourrez ensuite choisir d’ajouter la notice à un dossier existant ou d’en créer un nouveau. Dans le classeur le résultat se présente ainsi :

Vous pourrez ainsi accéder directement à vos documents. De plus, en cliquant sur la petite bulle en bas à droite, vous pourrez ajouter un commentaire, ce qui est pratique pour indiquer la page sur laquelle on s’est arrêté lors du dépouillement d’une commune.

Ce système de classeur ne concerne pas seulement les archives numérisées, il est aussi possible d’ajouter des notices, mais hélas les liens PDF liés à celles-ci ne sont pas disponibles dans le classeur, il faut toujours passer par le cadre de classement pour les retrouver.

Les archives départementales des Côtes d’Armor

Temps de lecture : 3 minutes

Le Tour de France 2021 est, pour Geneatech, l’occasion de mettre en avant les services d’Archives des départements traversés.

 Je vous propose donc de découvrir les Archives Départementales de mon département de naissance, les Côtes d’Armor. 

Visite sur place :

  • Le lieu : Archives départementales des Côtes d’Armor – 7 rue Merlet – 22000 Saint-Brieuc
  • Ouverture au public du mardi au vendredi de 8h30 à 17h30.                                              
  • Contact téléphonique : 02 96 78 78 77

ATTENTION : Les Archives sont fermées au public pour travaux en 2021. Mais il est possible pour des demandes précises de les contacter par courrier postal ou par mail : archives@cotesdarmor.fr

Suivre ce lien pour plus de précision : https://archives.cotesdarmor.fr/actualites/fermeture-de-la-salle-de-lecture-pour-travaux

Visite virtuelle :

  • La salle de lecture virtuelle :

Possibilité d’ouvrir un compte afin de sauvegarder ses recherches dans un album mais ce n’est pas une obligation, il est possible de consulter sans s’inscrire.

L’exemple des Registres paroissiaux et d’état civil :

Choix alphabétique des paroisses / communes : certaines paroisses sont précédées par la mention i qui vous renseigne notamment sur les lacunes.

Le tableau d’indexation des registres paroissiaux : une aide à la recherche réalisée par le Centre de Généalogie des Côtes d’Armor (CG22). Cette aide permet de repérer la plage de vues correspondantes à l’année de votre recherche.

La page des miniatures : elle apparait après avoir choisi un lot d’images, un clic sur la miniature permet de l’agrandir.

L’accès à Généarmor se fait dans le bloc de gauche
  • Une base de données : Généarmor qui permet de retrouver vos ancêtres costarmoricains. Généarmor est né d’un partenariat entre le Conseil Départemental des Côtes d’Armor et le Centre Généalogique des Côtes d’Armor.

https://genearmor.cotesdarmor.fr

Vous pouvez donc rechercher la référence d’un acte en utilisant le moteur de recherche Généarmor, puis aller consulter et récupérer le document en salle virtuelle.

  • Une astuce ou la cerise sur le gâteau :

Le partenariat entre les Archives départementales et le CG22 est un point fort à souligner car il a permis la mise en place d’outils bien pratiques pour les généalogistes.

Ainsi, pour faciliter les recherches aux Archives départementales, le Centre Généalogique des Côtes d’Armor propose en accès libre un outil nommé « Salvindex » qui permet de se positionner sur la première page de l’année recherchée.

 Pour en savoir plus, je vous invite à consulter la vidéo « Corail Net & Salvindex (CG22) ou Comment booster vos recherches généalogiques dans les Côtes d’Armor » de Jean-Marc BOGROS alias @JimboGénéalogie, publiée sur la chaine YouTube de GENEATECH.

Un outil similaire existe également pour les Tables des successions et absences.

Pour accéder aux bases de données et aux applications du CG22 : http://www.genealogie22.com/

*******

J’espère que cette petite présentation vous donnera envie d’aller explorer le site des Archives départementales des Côtes d’Armor. Des inventaires ainsi que des fiches pratiques sont à votre disposition pour vous aider dans vos recherches.

Marielle LE GOFF

Les archives départementales du Finistère

Temps de lecture : 2 minutes

En ce premier jour du Tour de France 2021, rendons-nous aux archives du premier département traversé : le Finistère.

En arrivant sur la page d’accueil, notre regard est tout de suite attiré vers la zone de recherche en bas à droite, assez intuitive.

Vue de la page d’accueil en juin 2021 – Zone de recherche entourée en rouge

On y retrouve les « classiques » des recherches en ligne :

Pour les autres blocs, différentes ressources peuvent être disponibles : des inventaires aux documents numérisés en eux-même.

BlocRessources disponibles
Notaires– Tableaux annuels des notaires (sous-série 106 J)
– Inventaires
Enregistrement– Carte et tableaux des bureaux
– Tables des décès, successions en absences
Hypothèques– Inventaires
Cadastre– Plans et état des sections
Contrôle des actes– Inventaire
Iconothèque– Accès aux fonds iconographiques
Presse ancienne– Accès à de nombreux fonds numérisés

Chaque bloc renvoie sur une page organisée de la même manière :

  • L’accès aux documents et/ou aux inventaires.
  • Une aide à la recherche.
  • Dans certains cas des documents complémentaires et utiles aux recherches (tableau des localités avec leur bureau de rattachement pour l’enregistrement par exemple).
Exemple de page dédiée à une recherche, ici l’enregistrement
La zone d’accès aux documents avec à gauche les filtres, et en haut la “zone utilisateur” comprenant le panier et l’historique (je n’ai pas réussi à me créer un compte lors de ma connexion).
Ces archives utilisent la visionneuse Bach – elles proposent un guide d’utilisation

Enfin, vous trouverez bien entendu toutes les informations utiles pour préparer une visite aux archives dans la rubrique “Rendez vous aux archives”. Horaires, accès… mais également réutilisation des archives, un thème qui intéressera les généablogueurs !